Du mouvement dans la bourse binaire

Du mouvement dans la bourse binaire
09 Feb
3:39

L’année 2016 commence en fanfare avec des brokers en option binaire qui ferme leur porte en France, d’autres qui écopent d’amendes ou encore des pays qui interdisent toujours plus les courtiers.

Un grand ménage orchestré par l’AMF avec la collaboration de la CySEC

La CySEC est l’organisme de régulation de Chypre qui permet également d’attribuer une licence aux courtiers qui souhaitent exercer en Europe. Mais cette seule licence ne vous met pas à l’abris. Votre broker doit être reconnu dans votre pays et ne pas être présent sur la liste noire de l’AMF. En plus de cela, la société mère doit être enregistrée dans la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France. Le début d’année a vu la CySEC renforcer ses prérogatives avec des amendes pour le groupe de 24option ou encore pour Banc De Binary qui décide de jeter l’éponge après avoir essayé de percer le marché français.

AMF-ACPR

Toujours plus de brokers interdits

Le travail conjoint des deux organismes a permis également de renforcer le marché en pointant plus radicalement du doigt les mauvais brokers. Ce point peut également être observé dans les différents pays du monde et notamment dans le domaine du Forex. Il n’est pas étonnant de voir des brokers interdits en Amérique du Nord (le trading binaire est interdit au Quebec) et totalement légal en Europe. L’explication est assez simple, les lois et règles financières sont différents d’un pays à l’autre. Il suffit de voir cette liste des brokers interdits pour reconnaître des noms bien connus en France.  Dans la bourse binaire les leaders quand à eux font preuves de sérieux dans tous les pays comme Option Web qui reste l’une des références et dont voici un test complet.

« »

Parse error: syntax error, unexpected ';' in /home/docteurb/public_html/les-douze.fr/wp-content/themes/top-mag/footer.php on line 26